AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Devoir Royaux { Pv Kamijou

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuuji Miyaki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Devoir Royaux { Pv Kamijou   Mar 26 Juil - 3:07

Quelle belle journée, aujourd'hui. J'aimerais tellement prendre l'air, malheureusement tout m'y empêche. Surtout lui. Si vous voyez ce que je veux dire. Hélas le Duc me retient ici de force. Il veut absolument que je fasse tout ce qu'un « Prince » est censé faire. Mais quand comprendra-t-il que je ne suis pas qu'un Prince mais aussi un homme. Un homme qui veut voyager et rencontrer des gens. Par moment, j'aimerais tellement être un banal humain sans intérêt ainsi, il ne me serait pas autant collant. Non pas que je lui reproche mais collant au terme qui me harcèle pour que je fasse mon devoir de Prince et ça c'est insupportable. Bref chose dite, revenons à notre sujet actuel.. Oui, le temps d'aujourd'hui. Il est déjà 10h et aucune trace du Duc ou « valet » dans ma chambre, une bonne chose.. Malgré que sa compagnie me permet d'être moi-même et de me sentir entourer.. Je m'en passerais bien pour une journée, cela dit. Je me sors délicatement du lit, vêtue d'une magnifique nuisette de nuit blanche. Cela dit pour un homme c'est étrange mais vue qu'on a habitude de me voir vêtue ainsi la nuit et que la plupart du temps, c'est les domestiques ou nobles qui s'occupent de tout faire pour moi, cela ne leur fait plus rien. Mais je ne changerais pas mais habitude pour si peu cependant. Voilà voilà.. D'ailleurs en parlant d'eux, voilà les domestiques qui s'empressent de vouloir me mettre ma robe de la journée. Il n'y a pas le feu, il n'y a pas le feu.
    Domestique n°1 « Monsieur, si vous permettez.. »

Encore une journée ordinaire dans le château, première chose voilà que je dois me laisser vêtir par mes domestiques. Je soulève les bras vers le ciel, et le second domestique me retire ma nuisette. Un long soupire sort de ma bouche. J'aurais bien envie de leur dire de ne rien faire et de me laisser tranquille, mais ils vont être outrés. Les pauvres.. Cependant j'ai oublié de leur dire de ne pas faire entrer Kamijou pendant l'habillage. Mon dieux. S'il arrive en me voyant ainsi, je n'ai pas l'air idiot. Bon cela dit, le temps que j'ai finis de penser, la robe est déjà enfilée. Une bonne chose de faite, à présent le plus dur reste à faire. Un, deux, trois.. Elle serre le corset, on dirait que je ne puisse plus passer l'air dans mes poumons. C'est affreux, j'ai l'impression que je vais mourir. Qu'on m'aide, je vous en supplie. Et voilà qu'en plus, le Duc fait son entré. Il aurait pu attendre que je sois coiffé au moins, je ne suis pas d'humeur à être taquin, alors évitez de me titiller les nerfs aujourd'hui.
    Domestique n°2 « Désolé, mon Prince.. »
    Le Prince « Ce n'est rien. »

Après que ceci est fait, me voilà déjà en train de marcher vers la coiffeuse pour me peigner et me maquiller. Il faut être parfait aux yeux du peuple, le moindre défaut peut être fatale. C'est ce que disait mon père avant que ma belle-mère arrive.. Je l'aime beaucoup, mais elle ne remplacera jamais ma mère, même si je l'appelle « mère ». D'ailleurs je me demande s'ils vont bien et qu'est-ce qu'ils font en ce moment. Ils ne doivent pas manger et boire. J'aimerais tellement faire quelque chose, cependant tout le monde m'empêche de leur aider, ils disent que je serais plus utile au château. Merci beaucoup, quel ingrat. Je ne supporte pas les gens comme ça, ca me répugne. Et lui pourquoi il ne s'avance pas vers moi. Faut-il que je lui dise de s'approcher, sachant qu'il est Duc, il peut très bien venir à moi quant-il souhaite. Je le vois inerte, raide comme un pic devant la porte. Je roule les yeux et tourne la tête à ta direction. 
    Le Prince « Approchez-vous, donc Kamijou.. Je ne vais pas vous mangez.. »

On ne sait jamais, avec ma mauvaise humeur matinale. Cependant il me connaît alors il ne doit pas s'en faire pour sa vie, quoi qu'il ne sait pas les sentiments que je lui porte mais il le sera le moment venue. Jamais ? De quoi, un jour mais il est bien trop tôt et pour l'instant faut retrouver mes parents, alors trêve de bavardage, on ne peut pas se permettre d'être amoureux quand il y a des vampires ennemis qui s'en prend à nous et à la ville. Puis il y a bien trop de chose à faire pour pouvoir avoir du temps, libre. Ca c'est ce qu'il me dirait, si je souhaiterais aller dehors. A force de le fréquenter, je vais connaître toutes ses phrases fétiches qui me sort à longueur de journée. Il va mal le prendre, déjà qu'il n'est pas très chaleureux avec les bourgeois, faudrait pas que j'en rajoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Devoir Royaux { Pv Kamijou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» Le devoir d'une prêtresse - Première partie [Iseult]
» Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]
» A la recherche d'un devoir ou de sommeil ?! [Mr Lewis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once upon a time :: Château d'Osaka :: « Appartements :: Salon des princesses royales-
Sauter vers: